Comment signaler un chantier : les obligations légales

Le Bâtiment et Travaux Public ou BTP occupe une grande place dans le secteur d’activité économique d’un pays. Il rassemble tous les corps de métier qui sont en rapport avec la construction, la fondation et la conception des bâtiments privés, industriels et publics. Mais il y a aussi les infrastructures comme les écoles, les systèmes d’irrigations, les aéroports, les chemins de fer et les routes. Cet article explique les obligations, les types de signalisation et les catégories de signalisation d’un chantier.

Les obligations

Les documents spécifiques, les affichages, et les panneaux sont obligatoires pour signaliser et sécuriser un chantier. Tout d’abord, l’affichage des consignes de sécurité permet d’établir un plan du chantier des locaux. Ensuite, la maintenance des locaux doit être mentionnée dans un dossier. Après viennent l’organisation des chemins ou plans d’évacuation des lieux et l’inspection de la description des travaux, ainsi que le port des matériels de sécurité. Les zones de danger doivent être signalées par des balisages de chantier, dont les modèles peuvent se voir sur IDEQUIP. Il est en outre obligatoire de mettre un plan de santé et de sécurité. Enfin, il faut afficher de manière visible l’interdiction d’accès aux personnes étrangères.

Les différents types de signalisation

Nombreux sont les types d’indicateurs qui servent à signaler et sécuriser un chantier. Il en existe trois types: la signalisation des véhicules, celle des agents et les signalisations temporaires du chantier. Les clôtures de chantier et ses accessoires sont des outils de base pour tout chantier. Ensuite, les chaînes pour signalisation ou balisage de chantier et ses accessoires comme : les bobines de chaîne signal, les différents panneaux d’intervention, les rubans adhésifs de couleur orange spéciale chantier, les rubans de signalisation personnalisables qui peuvent être fluorescents ou réfléchissants pour la nuit, les différentes balises. Viennent enfin les poteaux de délimitation et de signalisation.

Les catégories de signalisation de chantier

Elles doivent être mises en place pour signaler et sécuriser un chantier. Il y a d’abord la signalisation d’approche qui comprend une signalisation de prescription ou une signalisation de danger. Les signalisations de position servent à indiquer une déviation de trajectoire ou d’indication. Ensuite, la signalisation de fin de prescription qui sert à indiquer la fin de chantier à l’aide d’un panneau. Mais il y a aussi la signalisation des cas particuliers, surtout pour ceux qui travaillent pendant la nuit et qui nécessitent des balisages de chantier avec des dispositifs lumineux.

Comment bien utiliser un miroir de sécurité dans le cadre du code de la route ?
A quoi servent les dispositifs podotactiles dans l’environnement urbain ?