Gestion des stocks : qu’est ce que la rotation ?

La gestion des stocks doit passer par la rotation pour déterminer les performances de l’entreprise. Plus elle a une fréquence élevée, plus on constate que la société est en forme. Cependant, il est primordial de gérer les approvisionnements pour éviter le sur-stockage. La rotation des stocks, c’est le renouvellement du contenu de votre stock. L’objectif pour une entreprise est de réaliser une rotation rapide.

La rotation des stocks, c’est quoi ?

Pour faire simple, dans la gestion des stocks, la rotation c’est la cadence à laquelle les stocks se renouvellent. Il est préconisé d’apprendre à la calculer pour qu’une entreprise puisse déterminer sa performance. Analyser la gestion des stocks, des achats ainsi que des approvisionnements est vital pour une société.

Dans la gestion des stocks , la rotation peut déterminer sa performance et sa compétitivité. La performance d’une entreprise peut être définie par la rapidité de cette opération. Ainsi, cette dernière peut minimiser le coût et amortir les frais fixes pour les répartir sur plus de marchandises par exemple.

Fréquences de la rotation dans la gestion des stocks

Calculer la rotation permet de mesurer la fréquence de renouvellement des stocks. Cette fréquence dépend de différents facteurs comme la durée du cycle d’exploitation, de fabrication du produit, le caractère saisonnier de la société, le cycle de vie du produit…

Cependant, la rotation varie d’un type d’entreprise à un autre. Une entreprise commerciale par exemple a une fréquence de rotation des stocks plus rapide qu’une entreprise industrielle. Celle-ci a une longue rotation à cause de la fabrication des produits. Il est aussi crucial d’éviter les ruptures de stocks ou les sur-stockages.

Calculer la rotation des stocks

Pour calculer la fréquence de rotation des stocks d’une entreprise, il faut la définir sur une période précise. Par exemple, sur une année, on a les stocks de marchandise divisés par le prix d’achat des marchandises vendues multipliés par 360.

Sachez simplement qu’à cause des fluctuations des ventes et du niveau de marchandise durant l’année, vous obtiendrez un résultat sous forme d’une moyenne. Les taux varient en effet en fonction des secteurs d’activité et également en fonction des envergures de chaque entreprise.

Vous pouvez aussi la calculer sur la base de votre chiffre d’affaires ou sur celle des prix d’achat. Ainsi, on a le coût d’achat des marchandises vendues divisé par le stock moyen au coût d’achat. Ou calculez la rotation des stocks en divisant le chiffre d’affaires par le stock moyen au prix de vente.

Trouver un spécialiste du développement de projets immobiliers logistiques
Marquage au sol et balisage de sécurité : les indispensables pour un entrepôt sécurisé